Rapport de stage chez Kokopelli

SYNTHESE DU STAGE CHEZ KOKOPELLI les 11/12 Sept 2010

A l’attention du groupe d’échange de Semences Locales et Fertiles de Salies de Béarn , 64270

Lieu : Moustier Ste Marie 04 (Maison du Parc)
Intervenant Kokopelli : Raoul Jacquin
Participants : une trentaine environ tous pays, toutes régions : Italie, Suisse, France
Equipe film de FR3 pour documentaire en projet
Sujets abordés :
1-Catalogue Officiel
2-Reproduction/pollinisation/hybridation
3-Sélection des espèces, techniques, séchage, conservation graines à partir d’exemples : tomates, courges, concombres, haricots, carottes, betteraves, piments, aubergines…
4-Matériel du semencier amateur

Extra :  Repas convivial au Château d’Orion du Lundi 20 Sept 19h
_______________________________________________________________________
1-Catalogue Officiel :
La vente, le don, le troc, l’échange (même à titre gratuit) ne sont autorisés que si l’espèce ET la variété sont inscrites sur le catalogue.
1922 : Première version du catalogue puis ajouts de décrets en 1961, 1981…
Le GNIS (groupement National Interprofessionnel des Semences), organisme de contrôle, fut mis en place sous Pétain (1941) en même temps que l’interdiction d’herboristerie, la création de l’Ordre des médecins et des Pharmaciens, etc…
En 2004, 5 compagnies semencières contrôlent 75% des semences potagères au niveau mondial….semences majoritairement clonées et stériles (= rachat obligatoire des semences chaque année + disparition des anciennes variétés)
Les obligations et prix à payer pour inscrire sa propre variété sur le catalogue sont telles que plus aucun paysan ou jardinier ne peut se le permettre (en 1997 il fallait débourser 1450 Frs + prouver que la variété avait plus de 15 ans d’age + prouver la « distinction, l’homégénéité, la stabilité : DHS » + accès sur son terrain aux « contrôleurs de l’Etat » + les « réserver strictement à l’usage des amateurs »)
Conclusion  : les populations ne peuvent plus se nourrir par elles mêmes, les principaux bénéficiaires financiers sont les grandes industries semencières et chimiques (engrais, pesticides, ogm, F1……) au détriment de la biodiversité, de la liberté et de la vie.
A chacun de choisir : faire OU ne rien faire……That is the question !

2-Reproduction/pollinisation/hybridation :
Petit rappel :
A/ Plantes AUTOGAMES : « autofécondation de la plante, 2 gamètes pollinisateurs issues du même individu, mode de reproduction de certaines plantes sans le recours du pollen d’autres individus » comme par ex : tomates, piments, aubergines, haricots, blé, pois….
B/ Plantes ALLOGAMES : « fécondation croisée entre 2 individus distincts comme par exemple : carottes, courges, chicoré, choux, colza, oignon, poireaux, betteraves, maïs, trèfle, radis, seigle, sainfoin……..
NB : mixité de plus en plus constatée possible à cause des changements climatiques ! (colza)
A savoir aussi pour nos plantes portes-graines si :
C/ Pollinisation par les insectes : ENTOMOPHILES
D/ Pollinisation par le vent : ANEMOPHILESEt OBSERVER, NOTER tout le long de son cycle:
E/ Les PHENOTYPES (que les sens perçoivent, y compris la saveur)
F/ Les GENOTYPES (rusticité, précocité, résistances aux maladies, besoins vitaux…)
NB : Ne pas confondre « mutation » ET « croisement ». Préférer le premier
Sur un rang de sujets plantés de l’année ne rien prélever sur les « portes graines » (conserver ds sa totalité et exclusivement, par exemple : 1/10ém de la production pour les graines futures, manger le reste de la rangée !)
F1 = hybride créé par l’homme à partir de 2 « parents » sélectionnés pour leurs qualités
Les « F1 » (ou  clones) peuvent se  reproduire  MAIS  les rejetons seront stériles, ou dégénérées et n’auront que les caractéristiques de l’un ou l’autre « parents » du départ (comme la mule !), d’où la nécessité d’en renouveler l’achat chaque année.
NB  : Observer sur les sachets achetés dans le commerce le petit sigle F1 inscrit en haut …A EVITER absolument ou dans le doute …Nous en informer

3-Sélection des espèces, techniques, séchage, conservation graines à partir d’exemples de plantes courantes :

a)TOMATES conseillées  pour notre région argileuse, humide : Chair de Bœuf (et non pas la « Cœur de Bœuf «, trop manipulée ), La St Pierre, la Greenzebra, la Black Prince (moyenne,rouge,sucrée) la Stupice, la Prune noire (petits fruits noirs très sucrés)

Pour le « porte-graines » (et valable pour toutes les plantes) : observer, sélectionner tout le plan entier fonction sur place, de sa vitalité, résistance aux maladies, à la sécheresse, durant sa croissance. Préférer les tomates sans alvéole (chair de bœuf), avec « nombril », de taille moyenne (même pour les chair de Bœuf)
Cueillir à maturité plusieurs tomates de même variété sur plusieurs pieds de précocité moyenne
Extraire les graines dans un récipient en pressant ds la main + couteau la tomate quasiment « blette » (ou les mettre sur une vitre au soleil et laisser faire la nature)
Pour la fermentation nécessaire : environ 1 ou 2 jours si chaleur ext élevée…. parfois plus (fonction de la T° ambiante) Attendre de voir la formation en surface de moisissures : mettre autant d’eau qu’il y a de graines ds le récipient et à l’air libre (chaud mais à l’ombre), puis :
Passer ds une passoire à fines mailles en lavant à gde eau, re-récipient, laisser décanter
Jeter les graines (et déchets) qui flottent (mortes)
Faire sécher sur toile (pas sopalin) dans coin ombragé, sec et ventilé : 8 à 10 jours  Décoller les graines de tps en tps en les caressant avec la main
Une fois parfaitement décollées et sèches, mettre ds des bocaux en verre teinté ou petits sachets étiquetés, à l’abri de l’humidité, à l’ombre, T° stable….Ou ds congélateur (graines parfaitement sèches, petits sachets)
Durée germinatives de 4 à 10 ans et plus !
b) COURGES :
A distinguer !
1/Curcubita PEPPO (courgettes, coloquinte, pâtisson, citrouilles…)
2/Curcubita MAXIMA (potiron..)
3/Curcubita MOSCATA (Longues de Nice…)
Ces 3 variétés ne se croisent pas entre elles (1avec2, 2avec3, etc…) mais seulement à l’intérieur de leur groupe (1avec1, 2avec2, 3avec3)
Et pour corser l’affaire la Curcubita MIXTA (Striped Cushaw) se mélange avec tout le monde !
Conclusion : pour éviter les problèmes de graines futures surprises on peut planter par exemple une courgette + 1 potiron + 1 longue de Nice côte à côte = reproduction identique fiable
Mais pas pâtisson + courgette à côté (très loin l’une de l’autre…Oui) : Car pollinisation croisée, (allogame) d’où pâtisson en forme de courgette ou courgette blanche

Les cueillir à l’Automne et les entreposer entières à T° ambiante int.maison et lumière
Avant qu’elle ne pourrisse, ouvrir la courge, extraire les graines, laver abondamment, sécher, ventiler et conserver (si la graine « plie », elle n’est pas sèche, si elle « casse »…oui)
b’)CONCOMBRE, MELON, PASTEQUE :
Ne se croisent pas ensemble, faire grimper, choisir sujet précoce
Le concombre est « mûr » pour les graines  si devenu jaune
Faire avec les graines de melon  comme avec les tomates (la graine est mûre si mangeable)
Méme méthode et techniques d’extraction et de conservation des graines que chapitre 3
Il est bon de laver, tamiser, ventiler (pas de fermentation nécessaire)
Eviter la pastèque « à confire »….se croise avec les autres et pas si goûteuse

NB : le concombre « arménien » est un…Melon ! Il se croise donc avec les autres melons

c) HARICOT (autogame, croisement maxi entre eux, surtout pour le haricot de « Lima)
Isoler les pieds si différentes variétés ou jouer entre variétés précoce et tardive (Printemps/automne) ou ne planter qu’une seule variété
Choisir sélectionner belles gousses sur x pieds séchés entier de la méme variété, ds local frais, ventilé…genre hangar ouvert
Laver éventuellement ET rapidement les graines (les bonnes graines restent au fond) Sécher, ventiler parfaitement
Mettre au congélateur ds petit sachet étiqueté pendant 8 à 10 jours
Les ressortir ququ jours
Les y remettre, etc……Ceci 2/3 fois de suite afin d’éviter la « bruche »
On peut les conserver en bocal
Fèves et petits pois… pas trop de croisement
Semer pois ronds à l’Automne, pois « ridés » en Février/Mars
d) CAROTTE (allogame ET bisannuelle)
Les graines se récoltent la seconde année
Pour éviter dégât hivernal si laissés en pleine terre (campagnols, pourrissement…)
Arracher pieds sélectionnés/observés/isolés (tout le long de l’année), laisser sécher au sol (idem que les patates), enlever fanes, garder collet, les stocker enfouis ds 1 bac à sable ds le noir, frais, sec
Replanter la racine au Printemps (on peut goûter, croquer la carotte pour voir si elle est bonne et la replanter quand même), espacer largement, mettre bâton pour les voir, arroser.
La carotte étant pollinisée par les insectes et pour éviter les croisements intempestifs, encager le plant ds un voile genre moustiquaire mais qui laisse passer les « gendarmes » au sol !!!!
(Oui oui, Il l’a dit !)

Une fois mâture, couper le plant de bonne heure et faire sécher sous auvent
Frotter les ombelles (avec gants) ou les frotter entre deux taloches non rabotées pour ébarder les semences
Mettre ds bocaux…
d’) BETTERAVE (allogame ET bisannuelle)
Idem que pour la carotte
Ne cultiver qu’une seule variété (pollinisée par le vent : donc ? = ? à vous de trouver !),
Plantées loin des bettes ou betteraves fourragères (attention au voisinage !)
e) PIMENT (autogame et entomophile…donc : à vous de trouver !)
Isoler sujet différent (piment doux et fort…) car croisement entre eux.Mettre voile Leur semence est mûre quand le fruit est sec et qu’elle devient jaune et « libre »Ne mûrit pas sous 14°C
Séchage très rapide
L’ AUBERGINE (autogame et entomophile)
Mûre pour les graines si fruit jaune
Eplucher, couper en dés
Mixer les dés avec eau (oui oui : ds 1 mixer ! faire un genre de coulis !)
Passer ds passoire, recommencer 2 ou 3 fois avec chair restante, rincer, sécher
Mettre en bocal étiqueté
4-Matériel du semencier amateur
3/4/5 tamis genre tamis de maçon mais en plastique (eau) de mailles 8,10 et 12
1 poubelle de 80 l
1 assiette « cul de poule » en inox (pour faire tourner les graines et ainsi, les trier)
Tissus toile, lin ou coton
Ventilateur de table
Bocaux en verre, sachets congélation ou en papier (préférer petits formats)Etiquettes +++ Cahier annuel de notes
Vieux frigo obsolète (sans le moteur)…parfait pour conserver à l’abri rongeurs et lumière
Grenier/Hangar (séchage)  Cave (carotte/aubergine…)

Extra :  Repas/Fête conviviale au Château d’Orion du Lundi 20 Sept 19h
Soirée fort sympathique et gratuite, mets raffinés et délicieux (apportés par chacun), cadre somptueux et hôtes chaleureux, temps sublime.
De plus
Kitty nous a annoncé l’acceptation de la Biblio de Salies pour y mettre Nos livres (à consulter sur place, tout public) Soyez nombreux à apporter vos ouvrages ET 3000m2 de terres à notre disposition offertes par la ville ( proche de l’école de musique et des Salines) qui peut être un jour nourriront tout le monde sans exclusion.
Tous apportons nos efforts sur le terrain dés 2011 (et même avant )
Dommage pour les absents qui ont ainsi raté ce moment de calme, de beauté et d’échange (et mon résumé en direct !)

Prochain R.V de TRAVAIL Concret chez Bernadette (Landes) pour l’échange de Nos graines…
Venez TOUS (date à préciser ultérieurement…Février/Mars)


This entry was posted in salies-actions. Bookmark the permalink.

Comments are closed.